Contexte et Histoire

Parmi les nombreuses compétences qui distinguent l'entreprise. Sa force d'innovation en est la plus importante. Cet esprit de ne pas rester coincé dans le passé, mais de continuer à avancer et à chercher en permanence des solutions innovatrices nous permet de célébrer ce grand anniversaire en 2019.

Chez Buss-SMS-Canzler, la force d'innovation n'est pas une formule vide mais une partie de sa vie quotidienne.

La raison réside déjà dans le fondateur et son l'année de fondation. 1919, l'Allemagne lutte pour son avenir après la Grande Guerre perdue. Richard Samesreuther, revenu de la guerre à 38 ans, sans grands moyens financiers propres, ose néanmoins fonder la société Samesreuther - Co. OHG à Butzbach - avec beaucoup de succès, comme nous pouvons constater aujourd'hui !

Richard Samesreuther

Samesreuther et Co. OHG est inaugurée le 1er avril 1919 et s’inscrit au registre commercial du tribunal local de Hesse à Butzbach le 9 avril 1919.

Bien que dépendant de capital extérieur dans un contexte de mauvaises conditions économiques générales, il croit en ses compétences professionnelles, son inventivité, sa créativité ainsi qu'en celles de ses employés. Dans ces conditions et avec un peu de chance, trois décennies extrêmement difficiles jusqu'en 1949 ont été maîtrisées - malgré les restrictions de l'après-guerre à partir de novembre 1918, deux crises économiques, deux réformes monétaires, la désintégration de la République de Weimar, le « Troisième Reich » et la Seconde Guerre Mondiale et ses conséquences. 

Cela a été suivi par sept autres décennies dans une période politiquement plus stable et pacifique, au cours de laquelle la société a été en changement constant, et non uniquement dans de sa gamme de produits.

La prise de contrôle par le nouvel actionnaire majoritaire en 1964 – Müller-Schuss KG - a été suivie par l'intégration dans le nouveau groupe Samesreuther Müller Schuss GmbH d’entreprises possédant en totalié cinq sites de production. Plus tard, la société a été reprise successivement par deux groupes industriels suisses: d'abord par Luwa AG en 1972, créant Luwa-SMS GmbH, puis par Buss AG en 1983, créant Buss-SMS GmbH. Elle a été suivie en 1998 par le rachat par l'américain UPE Inc. et le dernier changement a été le rachat par la propre direction de la société en 2003.

Le nom actuel de Buss-SMS-Canzler GmbH s'explique par l'étape importante de reprise de la technologie de séparation thermique de Canzler GmbH en 2003 par l'ancienne Buss-SMS GmbH. Cela explique aussi les emplacements de du siège et des filiales de la société : Butzbach en tant que siège et localisation fondatrice de la société Samesreuther ; Pratteln anciens emplacement de l’entreprise Buss et Düren, ancienne localisation de Canzler.

Beaucoup plus important, cependant, est l’association de l'expertise et l'expérience des chacune des trois entreprises Samesreuther Müller Schuss, Buss et Canzler qui ont donné place à une société avec un regroupement unique d’installations de référence dans le monde entier ainsi q’une équipe tout aussi unique de employés, un centre puissant de la technologie de séparation thermique.

Cela devient clair lorsque l'on considère que les trois entreprises à l’origine du groupe avaient toutes leurs compétences de base en ingénierie des procédés et de fabrication sophistiquée d'équipement de procédé. Ainsi, les connaissances spécifiques des employés de chaque emplacement de chaque société créatrice, ont été et sont toujours maintenues et sécurisées pour des développements actuels et futurs.
Les différentes parties du nom de l'entreprise correspondent à certaines périodes de son l'histoire. La société fondatrice ne s'est pas uniquement développée de façon monolithique, mais aussi en échangeant dans un environnement commercial immédiat en constante évolution. S'il s'agissait initialement d'une entreprise gérée par son propriétaire, elle a fait partie ensuite d'un plus grand groupe de sociétés au niveau régional, s’intégrant finalement avec dans des groupes industriels suisses et, après une période avec des propriétaires américains, redevenant à une gestion par propriétaire.

Depuis sa fondation en 1919, l'entreprise a réalisé une impressionnante série d'étapes technologiques, dont seulement quelques-unes devraient être mentionnées ici:

  • En 1921, un atelier de soudage autogène, électrique et thermique a été mis en place, notamment pour le soudage du cuivre.
  • En 1928, après une longue période de développement, des tuyaux entiers ou en demi-coquilles sont soudés pour la première fois directement sur des récipients cylindriques. Disparaissent alors les récipients en fonte avec bobines coulées, habituels jusque-là. Des brevets respectifs sont délivrés.
  • En 1931, d'autres brevets suivent pour l'invention de la double enveloppe soudée avec la technique de soudage par protubérance. L'invention est basée sur des épreuves d'éclatement et a été développée conjointement avec le TH Karlsruhe.
  • 1949 Demande de brevet pour l’évaporateur couche mince cylindrique vertical avec rotor à lames rigides.
  • En 1958, à la suite d'un développement conjoint entre Bayer, Samesreuther et Luwa, un brevet est déposé pour un évaporateur vertical couche mince avec un condenseur interne pour fonctionner sous vide élevé - le Samvac.
  • En 1969, après d'importants travaux d’étude et développement, les premiers sécheurs à couche mince horizontaux sont livrés Tandis que le sécheur à couche mince vertical offre des temps de résidence courts avec des taux élevés de transfert de chaleur, le sécheur horizontal à couche mince présente des temps de résidence sensiblement plus longs, ce qui permet la transition des phases visqueuses.
  • Avec la livraison du premier filmtruder en 1970, il a été possible d'utiliser la technologie du film mince pour les produits très visqueux. Selon l'application, le filmtruder sera muni d'un rotor personnalisé pour générer l'effet de cisaillement et de transport désiré avec une distribution étroite de temps de résidence et avoir le minimum de stress due aux températures.
  • En 1980, le premier sécheur horizontal à couche mince pour le séchage des boues d'épuration est livré, une application clé de l'entreprise jusqu'à nos jours.
  • En 1985, le filmtruder est utilisé pour la première fois dans le centre d'essai pilote pour trouver une solution pour filer une nouvelle fibre de cellulose Lyocell. La solution est trouvée. Une application clé se développe alors, qui est toujours d'une grande importance encore aujourd'hui.
  • En 1991, la plus grande commande d'évaporateurs court trajet de l'histoire de la société est livrée en Malaisie, 7 Samvac pour la distillation de cire.
  • En 1998, commence le développement des processeurs horizontaux grand volume à deux arbres, que nous connaissons aujourd'hui sous les noms de Reacom et Reasil. Ces processeurs complètent la gamme vers des temps de séjour plus longs avec une distribution plus étroite. En outre ils produisent un bon auto-nettoyage, très utile pour les produits visqueux et solides. Au fil des ans, un certain nombre de brevets ont été développés.
  • En 2000, est l’année de livraison du premier évaporateur couche mince chauffé par induction électrique, un évaporateur court-trajet pour un service allant jusqu'à 450 °C. C’était pour la concentration de brai venant de goudron de houille. L'application est si réussie que le même client commande deux autres installations complètes dans les années suivantes.
  • En 2006, le plus grand Reactotherm construit, d’une capacité de 10.000 litres est livré en Corée pour fonctionner comme un réacteur de production de polymères super-absorbants. Dans le même temps, l'entreprise s'appuie sur ses racines et renouvèle le revêtement en cuivre d'un réacteur d'un diamètre de 3,4 m et longueur de 14,5 m destiné à un client néerlandais.
  • En 2008, deux sécheurs horizontaux en couche mince d'une surface chauffante de 70 m2 chacun sont montés pour la première fois sur un navire. Les sécheurs font partie d'une installation pour extraction d'huile et de phospholipide du krill.
  • En 2009, sont construits et livrés les deux premiers processeurs industriels Reasil destinés à la réaction de polymérisation en continue. Un client malaisien passe commande pour la fourniture d'une usine complète pour l'estérification et la distillation de mono-glycérides.
  • En 2010, le premier Hyvap est commandé. C’est un évaporateur couche mince nouvellement développé avec rotor à pales fixes monté en porte à faux, il se destine surtout à l'industrie pharmaceutique.
  • En 2012, le premier sécheur Industriel CFT pour la récupération de TDI à partir de résidus de production est vendu, gagnant le marché par rapport à une technologie concurrente déjà établie mais technologiquement non comparable. Le sécheur fonctionne avec un lit fluidisé généré mécaniquement et est capable de sécher même les résidus les plus difficiles et exigeants.
  • En 2014, les premiers sécheurs horizontaux à couche mince d'une surface chauffante de 125 m2 sont construits; ils sont livrés en Chine pour le séchage des boues d'épuration. Les plus grands sécheurs couche mince du monde.
  • Le premier Devosil industriel, un évaporateur court trajet conçu pour produits de haute viscosité, est construit en 2018. Le développement de cette nouvelle technologie a commencé en 2012.
  • En 2019, l'entreprise reçoit la plus grosse commande de son histoire. 10 sécheurs couche mince horizontaux et 10 sécheurs linéaires pour une usine de séchage des boues d'épuration à Shanghai sont vendus à 20,5 millions d'euros.

Cette liste montre comment l'entreprise a continuellement affiné et adapté ses technologies au cours des 100 dernières années afin de répondre aux exigences en constante évolution du marché et des clients, en offrant des solutions qui font appel à son propre potentiel : améliorer l'existant et développer de solutions optimales pour répondre aux nouvelles exigences.

Au fil des décennies, les secteurs d'activité centraux se sont séparés à plusieurs reprises et ont dû être remplacés par de nouveaux, ou bien les exigences ont fondamentalement changé. L'extinction des locomotives à vapeur ; la fin de l'ère des centrales nucléaires ; la concurrence croissante pour l’obtention de matières premières renouvelables en remplacement des matières premières d’origine pétrochimique, avec de plus en plus de nouveaux produits ; produits nouveaux et de meilleure qualité ; une plus grande capacité de production et la quête croissante de durabilité dans les procédés de production ne sont que quelques exemples.

Buss-SMS-Canzler voit le changement comme une opportunité et non comme une menace.

En raison de son grand nombre de références industrielles et de son vaste programme technologique ainsi que de sa gamme d'applications, l'entreprise est un leader mondial de la technologie de séparation thermique et le leader mondial de la concentration thermique de mélanges de substances difficiles à gérer.

Le secret essentiel du succès de l'entreprise est son personnel : environ 250 employés hautement qualifiés et motivés - dont environ 15% sont ouvriers spécialisés ou techniciens, environ 55% ont suivi une formation professionnelle et environ 30% ont un diplôme d'études supérieures, dont certains un doctorat. Beaucoup d'entre eux - et nous en sommes particulièrement fiers - se sont joints à l'entreprise dès leur plus jeune âge, soit pour suivre une formation professionnelle, soit pour commencer leur carrière après avoir obtenu leur diplôme universitaire, et sont restés avec nous. De même, il est régulièrement possible de voir les jeunes collègues se qualifier en tant que ouvriers spécialisés ou techniciens après avoir terminé leur formation professionnelle. Ce personnel de qualité forme la base solide, sur laquelle l'entreprise est construite.

Nous sommes fiers du fait que même après 100 ans d'histoire de l'entreprise, nos employés sont toujours à la recherche de la meilleure solution avec le même engagement, les mêmes connaissances et expérience, et qu’ils ne soient jamais satisfaits d’une solution de deuxième choix, ce qui représente parfois un défi : trouver « la solution parfaite ». Exactement comme il y a 100 ans.

Pour finaliser, nous aimerions citer les paroles du responsable de l'audit de révision de gestion du système de qualité selon ISO 9001 : "Je n'ai aucun client qui puisse gérer des projets aussi exigeants. Vous avez une équipe motivée sur toutes vos sites. Je n'ai remarqué aucune déviation. Je suis très satisfait".

Buss-SMS-Canzler GmbH

 

 

Ce site Web utilise des cookies qui permettent un traitement simplifié et amélioré. Les cookies sont de petits fichiers texte qui sont stockés sur l'appareil avec lequel vous accédez à ce site Web. Si vous ignorez ou fermez ce message et restez sur ce site Web sans désactiver les cookies dans les paramètres de votre navigateur, nous supposons que vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour plus d'informations sur l'utilisation des cookies, veuillez consulter notre Politique de confidentialité .